Yoshihisa Taïra

L’oeuvre de Yoshihisa pourrait se caractériser par sa douce et grinçante poétique de l’explosion.

Ce compositeur disparu trop tôt nous a laissé un répertoire pour flûtes et percussions d’une impressionnante richesse. Son écriture semi graphique laisse une place toute privilégiée à l’énergie de l’interprète et permet un travail poussé de scénographie vivante.

Nous avons eu envie de lui consacrer le deuxième portrait que nous faisons d’un compositeur. Contemporain de Joji Yuasa, Yoshihisa Taïra n’a pas su développer son identité musicale dans son pays d’origine mais était installé en France où une grande partie de son oeuvre a été créée. Les percussions de Strasbourg sont notamment dédicataires de plusieurs de ses pièces dont Hiérophonie V que nous proposons dans ce programme.


Monodrame I
Dimorphie
Pentalpha
Hiérophonie V


Flûtes : Ayako Okubo
Clarinettes : Thomas Monod
Contrebasse : Stéphane Clor
Percussions : Olivier Maurel et les étudiants de la classe de percussions du Conservatoire


Scénographie vivante : Marie Anne Bacquet
Arts plastiques : Yon Costes
Lumières : Raphaël Siefert & Fabien Kuhn