Mizu No Wo

Né de l’impulsion de l’actrice / chanteuse / danseuse de Noh Ryoko Aoki en septembre 2010, le cycle « Noh meets contemporary music» s’est, au contact de l’ensemble HANATSU miroir, étendu hors des frontières japonaises.

De la volonté de faire se croiser tradition et recherche, cultures d’écritures savantes et tradition de transmission orale, l’axe de recherche proposé a jusqu’alors abouti à des rencontres réussies.

Pour cette nouvelle création, nous proposons une forme complète qui trouverait son équivalent dans l’opéra de poche occidental. Cela ne concerne bien sûr que la forme. Un spectacle d’une heure, incluant scénographie, lumière, un ensemble de trois musiciens, la chanteuse Ryoko Aoki et le peintre Yon Costes.

mizunowo

Cet opéra de poche a été composé par Hidehiko Hinoara, le compositeur avec lequel a commencé ce cycle.

Issu d’un livre de Takuji Ichikawa déjà populaire au Japon (adaptation cinématographique, téléfilms, manga…), le livret, très poétique, révèle une histoire d’amour fantasmagorique dans une atmosphère pluvieuse et mystique. Le titre, « mizu no wo » (fil d’eau) fait référence à la saison des pluies durant laquelle réapparaît le personnage principal, venu des limbes saluer mari et enfant.

Images du projet

 


 

Ryoko Aoki : chant/danse No

Ayako Okubo : flûtes

Thomas Monod : clarinettes

Olivier Maurel : percussions

Yon Costes : peinture

Marie Anne Bacquet : scénographie

Raphael Siefert : Lumières