Stephane Clor

Musicien multipolaire, Stéphane Clor s’épanouit aussi bien dans une pratique instrumentale qu’au travers d’ expérimentations tournant autour de la résonance des espaces et de l’utilisation d’objets sonores. Formé à la contrebasse au conservatoire de Strasbourg mais jouant également un violoncelle piccolo à cinq cordes, il oscille entre improvisations, compositions et interprétations que ce soit en solo ou dans des formations à échelles variables, acoustiques et électriques. Son jeu est vibratoire, timbrale et emprunt de minimalisme dans le souci d’aborder l’essence élémentaire du son qui le fait basculer vers la musique. En s’amusant de l’imperceptible et des transparences comme de la matière brute et de ses rugosités, Stéphane Clor propose à l’auditeur d’abandonner un instant le cours ordinaire des choses pour essayer d’interagir autrement avec ce que l’on n’entend pas toujours ou que l’on ne prend pas forcément la peine d’écouter. Il nous propose une échappée troublante, poétique et contemplative invitant l’auditeur à s’absenter pour pouvoir mieux s’immerger dans cet ailleurs devenu réalité.
Stéphane Clor est né à Colmar en 1987. Il est depuis 2013 diplômé de l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg (HEAR) et obtient en 2016 un master en art de l’Université des Arts Appliquées de Vienne (Universität für angewandte Kunst, Wien). Directeur artistique de la coopérative de pensées sonores Dreieck Interferences, Stéphane Clor collabore également avec de nombreux autres ensembles, collectifs et labels localisées dans le Grand Est et ailleurs. Il réalise aussi en parallèle de nombreuses actions artistiques dans des institutions scolaires, centres artistiques et culturels.

 

 

—>Musiciens